Ao Haru Ride

3253409142_1_3_ik7hC8hv

2014│Japon│122 min.
Comédie│Romance│Amitié│Ecole

RÉSUMÉ

Yoshioka Futaba, lycéenne un peu effacée, retrouve par hasard dans son école son premier amour du collège, Tanaka Ko. Celui-ci, qui après le divorce de ses parents avait suivi sa mère à Nagasaki, vient en effet d’être transféré dans son lycée. Mais Ko qui a repris le nom de sa mère et s’appelle donc désormais Mabuchi n’a pas que changé de nom, il a aussi changé de caractère et Futaba ne reconnait pas forcément celui dont elle était tombée amoureuse il y a quatre ans.
Cependant en devenant tous les deux délégués de leur classe avec leurs amis ShukoKominato et YuriFutaba et Ko vont de nouveau se rapprocher. La parenthèse de quatre ans de Ko à Nagasaki reste malgré tout un mur entre eux jusqu’à ce que Futaba découvre un peu du passé de Ko.
« C’est Aoharu. Aoharu. »

ACTEURS / PERSONNAGES PRINCIPAUX

           Honda Tsubasa • Yoshioka Futaba                       → Piece • Vampire Heaven
           Higashide Masahiro • Mabuchi Ko                        → The Kirishima Thing • xxxHOLiC


MON AVIS

Pour la petite anecdote, disons qu’Ao Haru Ride et ses personnages ont toujours eu une énorme place dans mon cœur car ce manga aura donné naissance à ma passion pour les mangas mais plus particulièrement à ma passion pour l’Asie alors je n’étais qu’obliger d’attendre son film avec impatience.
Je peux encore dire que je suis charmée par l’histoire, simple et efficace, c’est souvent la recette de beaucoup de film Japonais de toute manière. J’ai aimé les sentiments que dégageait ce film bien que largement inférieurs que ceux qu’avait dégagé le manga. Comme je le disais on a ici affaire à une histoire simple et sois ça passe, sois ça casse ; mais je pense que pour ce film-ci ça ne peux que passer car les réalisateurs ont su nous mener dans une bonne ambiance tout au long du film, l’adolescence. Dans Aoharaido, on suit des personnages qui suivent cette ambiance, sympatriques et légers. Bien que beaucoup manquent de développement (voir tous) alors que dans le manga ils avaient chacun leur histoire ce n’est pas bien grave car c’est un film et les principaux éléments sont bien les personnages principaux bien qu’un peu différents de ce que j’avais l’habitude de voir et lire à certains moments. Je mettais promis de ne faire aucune comparaison mais je tenais tout de même à dire que les scénaristes ont su supprimer des scène inutiles du manga mais ont aussi su supprimer des bonnes scènes qui avaient entièrement leurs place ici car je tenais vraiment à en voir certaines qui m’avaient vraiment marquées. Et c’est parce que l’histoire et les personnages ont une grande place dans mon cœur que je n’ai pu que l’aimer.
Parce qu’un printemps bleu, c’est le vacillement d’une lueur..
Et qu’un printemps bleu est doux et léger..
Mais un printemps bleu est fragile, douloureux et fugace..
Un printemps bleu se trompe chaque fois.
Aoharaido
3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_6_hBNJPSFX3229701755_0_8_iKosfu3m
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s