Lux, tome 2 : Onyx de Jennifer L. Armentrout

lux,-tome-2---onyx-656383-250-400

Editions : J’ai Lu  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 14 Août 2012 (VO) 26 Août 2015 (VF)  •  Nombres de pages : 440 pages  •  Prix : 13,00€


RÉSUMÉ

Depuis sa rencontre avec Dee et Daemon Black, la vie de Katy a changé du tout au tout. Car si Dee est une amie adorable dotée d’un frère terriblement sexy, ils n’en sont pas moins une source d’ennuis quasi intarissable… Entre la Défense qui cherche à tout prix à savoir de quoi Daemon est capable et la mystérieuse « trace » qui poursuit Katy, le lien qui l’unit au jeune homme sera mis à rude épreuve. Un péril plus grand que celui de la vérité ? Rien n’est moins sûr…

Personne n’est vraiment ce qu’il semble être. Et certains ne survivront pas aux mensonges.

« – Dis-le. – Dire quoi ?
– Dis moi ce que tu m’as dit plut tôt.
– Je t’aime.
– C’est tout ce que j’avais besoin d’entendre.
– Ces trois mots ? – Toujours ces trois mots.
 »

MON AVIS

Les passages entre crochets sont des spoilers, surligne pour pouvoir les lire.

Quel plaisir de pouvoir poursuivre cette saga ! Je pense ne pas me tromper en vous disant qu’elle a un effet sur moi qu’aucun autre livre ne m’a fait. J’ai l’impression de ne pas être en train de lire un livre mais bien de le vivre et ça en dépend de beaucoup d’autres livres. Jennifer a su trouver la bonne recette en écrivant Lux, je ne pourrait jamais vous dire le contraire.

La fin d’Obsidienne nous laissait face a un Daemon près à tout pour prouver à Katy qu’il l’apprécie beaucoup plus qu’elle ne le crois malgré toutes les crasses qu’il aura pu lui faire. Malheureusement pour lui, Kat n’est pas cette fille faible qui se jètera corps et âmes dans ses bras. Elle compte bien le faire galérer et ça pour notre plus grand bonheur. Qu’est ce que j’ai aimé le voir attentionné envers elle. Je savais très bien dans le premier tome qu’il savait l’être mais son amour pour sa soeur le poussait à se tenir éloigné d’elle seulement après les événements du premier tome beaucoup de choses ont changés. Katy a changé. Les moments passés ensembles que ce soit dans de bonnes ou mauvaises circonstances n’ont fait qu’accélérer la vitesse de mon coeur ! [Que ce soit lorsqu’il l’aidait a maitriser ses pouvoirs, lorsqu’il la regardait de façon possessive dans la cantine par rapport à sa proximité avec Blake, le moment ou il est venu la rechercher dans l’eau inquiet comme jamais mais également lorsqu’il lui a demandé pour dormir avec elle, lorsqu’il lui a dit qu’il voulait faire certaines choses dans les règles. Mon dieu dois-je vraiment continuer ?]

Certains personnages feront leur entrée tandis que d’autre se montreront très effacé contrairement au premier tome. Le nouveau copain de la maman de Katy me laissait vraiment de marbre. Non pas qu’il est été suspect mais le voir rentrer dans la vie de Katy d’un coup m’a quelque peu chamboulé, comme je vous l’ai dit je suis a un point ou je vis carrément cette saga. Quand à Blake, j’avoue que j’aurais pu être sous le charme mais Daemon est tellement supérieur face à lui, le pauvre petit ne fait pas le poids aha ! [D’ailleurs le moment ou Daemon débarque en salle de classe avec une rose pour sa Kitten, je ne peux que dire oui ! Surtout quand on sait qu’il a vu les roses que Blake avait offert Blake a Katy avant la fête.] En lisant ce second tome, vous serez face à une vraie guerre des mâles mais je ne doute vraiment pas de vers qui votre coeur balancera, ça ne semble tellement pas discutable… Alors que dans le premier tome on aura beaucoup entendu parler de Dee et des triples, on aura eu face au calme plat dans ce tome. Il est possible que j’exagère un peu, mais le simple fait qu’il n’y ai que des rares moments ou Dee et Katy sont ensembles m’a beaucoup attristé. Dee est comme le petit rayon de soleil dans toutes ses sombres histoires. Quand au triplé, je ne me souviens que d’une scène ou ils étaient présents et j’avoue que j’aurais aimé voir un peu plus Ash.

Au niveau de l’intrigue, elle est plutôt bien élaboré mais ça n’est pas pour autant qu’elle m’aura tellement plus. On remercie donc notre duo favoris d’avoir redressé la barre !

Onyx me confirme que Jennifer L. Armentrout a vraiment du talent grâce à cette saga qu’est Lux et à ses personnages. Le prochain tome risque d’être explosif vu le retournement de situation que nous offre la dernier page !

→ LIVRE COUP DE CŒUR ←

3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_6_hBNJPSFX


A SAVOIR

 Aux Etats-Unis, la saga s’est terminée au bout de 5 tomes. Une préquel a été également publiée.
 Seulement 2 tomes sont parus en France et les éditeurs n’en sortent pour le moment qu’un par année.
 L’auteur a également écrite une sorte de spin-off où cette fois le personnage principal est un Arum, ennemi de nos protagonistes.
Publicités

Les anges déchus, tome 2 : Crescendo

Crescendo

Editions : MSK  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 19 Octobre 2010 (VO) 9 Mars 2011 (VF)  •  Nombres de pages : 377 pages  •  Prix : 17,30€


 RÉSUMÉ

Parfaite ? Ce n’est pas un terme que Nora utiliserait pour parler de sa vie. Il faut voir le bon côté des choses, cependant… On a bel et bien essayé de la tuer plusieurs fois, mais elle y a gagné un ange gardien aussi mystérieux qu’attirant : Patch. Malgré la tâche qui lui a été assignée, ce dernier est loin de se montrer angélique. Encore plus étrange qu’à son habitude (si c’est possible), il a même décidé de passer le plus clair de son temps avec la pire ennemie de Nora. Sans cette détestable attitude, Nora n’aurait même pas remarqué Scott Parnell, un vieil ami perdu de vue. En dépit de son amour pour Patch, Nora se rapproche de Scott, tout en sachant qu’il lui cache quelque chose. Pourquoi est-il de retour après tout ce temps ? Quel est ce tatouage qu’il tente de dissimuler ? Comme si son esprit n’était pas suffisamment embrumé, Nora voit ses rêves hantés par les images du meurtre de son père. Décidée à éclaircir les circonstances du drame, la jeune fille se jette au beau milieu de situations de plus en plus dangereuses. À force de recherches, elle découvrira que certains secrets doivent rester enfouis, car la vérité pourrait détruire tout ce en quoi elle a toujours cru.

« – Ne m’abandonne jamais.
– Tu es mienne, mon ange. Tu m’as pour l’éternité. »

 « – Je vais me prendre un cheeseburger, tu veux quelque chose ?
Patch, tout sourire : – Rien qui ne soit sur le menu…
 »


 MON AVIS

Je vous écrit cette chronique avec beaucoup de mal car je n’ai pas eu autant d’engouement dans ma lecture que j’en avais eu pendant celle du premier tome. Bien sûr, j’ai aimé en découvrir cette suite mais plus je réfléchis et plus je pense que Crescendo reste tout de même une petite déception pour ma part.

On continue donc de suivre notre chère Nora qui s’est montré un peu exaspérante à certains moments mais qu’on continue tout de même d’aimer ainsi que notre toujours aussi pétillante Vee et Patch, l’ange de notre vie qui se montrera plutôt effacé pendant ce tome pour mon plus grand malheur ce qui m’a d’ailleurs fait penser à Twilight. Dans le premier tome, nos deux protagonistes sont binômes en Chimie et dans le second Patch est plutôt absent ou du moins effacé.

Comme je le disais un peu plus haut, j’ai trouvé Nora quelque peu agaçante, son désir de toujours vouloir réponse à tout ne fais qu’empirer sa relation avec Patch. J’ai trouvé que malheureusement pas beaucoup de choses ne se passaient vraiment, on tourne beaucoup autour du même sujet mais ça n’empêche pas notre lecture d’être malgré tout captivante. Becca arrive à nous faire aimer ses personnages et ça on aime : Elle nous mène continuellement sur de fausses pistes, et tout comme Nora, ça ne fait qu’empirer notre curiosité et donc notre désir de poursuivre notre lecture. Plus j’y pense et plus je trouve que la manière d’écrire de Becca est coupable de notre additivité. Elle arrive à nous persuader que l’histoire pourrait être réelle car l’attitude et les réactions de ses personnages semblent vraiment réalistes et adaptés à l’age qu’elle leur donne !

Crescendo se conclue sur une fin qui m’a rendu dingue. Alors qu’on pense que tout va bien : BAM c’est la catastrophe, retournement de situation. Et c’est à ce moment là qu’on à une très grosse envie de courir jusqu’à notre librairie pour pouvoir avoir des réponses grâce à la suite.

Pour conclure ma chronique, j’ai trouvé que cette suite répond pas mal à nos questions et était plutôt réussi malgré certains points négatifs. Je l’ai bien apprécié, pas comme Hush Hush mais que voulez-vous ? Les premiers tomes sont souvent les meilleurs.

3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_8_iKosfu3m


A SAVOIR

La série Les anges déchus compte au total 4 tomes.
Tout les tomes sont sortis en VF chez Pocket.
Il existe un trailer pour ce second tome : trailer.

Les anges déchus, tome 1 : Hush Hush de Becca Fitzpatrick

Hush,hush

Editions : MSK  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 13 Octobre 2009 (VO) 14 Avril 2010 (VF)  •  Nombres de pages : 355 pages  •  Prix : 17,30€


RÉSUMÉ

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d’un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

« – Et en plus tu sens bon, reprit Patch.
– Ça s’appelle «prendre une douche», répliquais-je sans tourner la tête.
Comme il ne répondait pas, je lui jetai un regard en coin.
-Tu sais : savon, shampoing, eau chaude.
-Toute nue. Oui, je connais le principe. »


 MON AVIS

Hush Hush est ce genre de livre dont on devient addicte dès les premières pages, ce genre de livre qu’on ne veut pas lâcher avant d’avoir lu le dernier mot, ce genre de livre ou a certains moment de notre vie on se rappelle de certains passages qui nous pousse a le relire !

J’ai aimé ce livre pour une raison vraiment banale, mais c’est ma raison, celle qui n’échouera jamais : le fait d’avoir créer des personnages géniaux ! Nora est cette fille banale qu’on aime forcement, elle réagit comme certaines aurait réagis, elle est loin d’être originale mais elle n’est pas ce personnage cliché qu’on ne peut supporter. Vee est ce genre de meilleure amie extravagante comme l’est Kat -un personnage d’Alice au Pays des Zombies-, elle est ce genre de personnage qui nous effraie car c’est vraiment un risque de la proposer, sois on aime sois on aime, j’ai aimé, qui voudrait se farcir la meilleure amie plate qui est plus un fardeau qu’autre chose dans un livre ? Jeunes filles, plus besoin de patienter, parlons bad boy, parlons Patch ! Tellement mystérieux, addictif, jouissif, qu’est ce que je l’ai aimé. Tout les mystère dont il est maître, son côté protecteur et adorable, ses cheveux noirs et ses yeux ténébreux : la recette du cliché mais qu’est ce qu’on aime ça !

Qui aurait cru que ce qui aillait basculer son petit monde était un simple cours de chimie, ou plutôt un simple binôme de chimie ; bon ok peut être pas simple, quand il est question de Patch rien est simple.

Puis a cette jolie somme on ajoute l’univers angélique, on aime en découvrir encore et encore sur ce sujet : comme le dirait ma très chère prof d’histoire QQCOQP ! Nous voulons en savoir toujours plus mais notre très chère Nora aussi, la curiosité est un vilain défaut et à ses risques et périples. Ajoutons l’écriture fluide et agréable, Becca Fitzpatrick sait nous mettre à l’aise dans notre lecture ! Et puis la couverture est juste magnifique, je suis sure que certaines l’achèterai sans même lire la quatrième de couverture.

Hush Hush est un véritable coup de cœur pour moi et annonce une très bonne saga.

→ LIVRE COUP DE CŒUR ←
3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh


A SAVOIR

 La série Les Anges Déchus compte au total 4 tomes alors qu’au départ l’auteur n’en avait prévu que 3.
 Tout les tomes sont sortis en VF chez Pocket.
 Il existe un trailer pour ce premier tome : trailer.

Lux, tome 1 : Obsidienne de Jennifer L. Armentrout

61ifnd9BofL

  Editions : J’ai Lu  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 01 Décembre 2011 (VO) 17 Septembre 2014 (VF)  •  Nombres de pages : 380 pages  •  Prix : 13,00€


RÉSUMÉ

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant ! Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon.

Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

« – Ash va te botter le cul, Daemon.
– Nan, elle l’aime trop pour faire ça. »

 MON AVIS

Lux est sûrement une saga dont vous avez déjà entendu parler, véritable carton aux Etats-Unis, l’auteur n’ayant pas décider de prendre pour comme héros des vampires ou loups-garous comme on en croise souvent dans ce genre de livre. Moi-même j’en avait beaucoup entendu parler mais ne me suis jamais vraiment lancer, pour la raison la plus idiote qui sois : le temps d’attente pour les prochains tomes. Obsidienne avait plus à un paquet de personnes et ça m’énervait vraiment de devoir attendre un an pour lire la suite, je ne comprends d’ailleurs pas les éditeurs d’attendre aussi longtemps pour les parutions VF, surtout que ces livres sont loin d’être des gros pavés… Mon attente n’aura pas servit à rien puisque que j’ai eu l’occasion de lire les deux premiers tomes d’affilés et j’ai tout simplement dévoré ce premier (et pas qu’une fois aha). C’est simple certes, mais très efficace et en premier lieu c’est grâce à la magnifique plume de Jennifer L. Armentrout, je ne me lasserais définitivement jamais de ces livres !

Pour commencer, je dirais que le résumé a bien fait son travail de part le fait qu’on ne nous dévoile pas immédiatement face à quelle espèce surnaturelle on se trouve, amen. Le livre a d’ailleurs mis beaucoup de page à nous dévoiler ce secret et j’ai trouvé ça très plaisant car on arrive tout de même mieux à se mettre à la place du personnage principal. Je dirais que l’histoire de la famille Black et de ses congénère est plutôt réussite, c’est simple mais comme dit plus haut efficace. Ce mélange d’action, de rebondissements, de secret accompagné à la romance m’aura beaucoup plus en tout cas.

Lux est une saga durant 5 tomes alors on a plutôt intérêt à bien aimer les personnages, heureusement Jennifer L. Armentrout a fait du bon boulot et nous a livré des personnages bien attachants. Je m’imaginais une Katy plutôt fragile (c’est l’habitude je crois) mais on m’a livré un personnage avec une plutôt bonne répartit, c’est surtout le fait qu’elle ne se laisse pas intimider qui m’as plut chez elle et accompagné de Dee je trouve qu’elles forment un bon duo et les moments qu’elles passaient à deux me donnaient toujours le sourire. Je crois qu’on m’a servi l’un de mes idéals masculin avec Daemon, j’ai tout aimé en lui en faite. En souhaitant protéger sa sœur il fait tout pour éloigner Kat et l’a faire éprouver de la rancœur envers lui, honnêtement il s’en sortait vraiment pas mal mais le fait que par moment il craque et le fait qu’il est des moment de faiblesse en se dévoilant m’a conquise au plus haut point. Il le fait lentement certes, au début seuls ces gestes le montrent mais ça évolue au fur et à mesure et j’ai trouvé ça très bien. Du coup je crois que vous vous doutez que le duo Kat / Daemon m’a littéralement conquise.. Pour finir, je voulais juste parler d’un point qui m’arrive très rarement mais que je juge important à noter : il y a eu ces moments ou pendant ma lecture j’étais Kat, mon cœur palpitait, mes expressions était très sûrement les mêmes qu’elle (j’étais elle quoi). Quand je le dit ça à l’air beaucoup moins crédible mais ça m’est arrivé beaucoup de fois dans ce livre que ce sois à ma première ou bien lors de mes relectures.

En conclusion, ce premier tome de la sage Lux est un parfait mélange d’action, de rebondissement, d’amour et de suspens et j’ai de fort espoir sur le fait que vous l’aimerais vous aussi.

→ LIVRE COUP DE CŒUR ←
3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh


A SAVOIR

 Aux Etats-Unis, la saga s’est terminée au bout de 5 tomes. Une préquel a été également publiée.
 Seulement 2 tomes sont parus en France et les éditeurs n’en sortent pour le moment qu’un par année.
 L’auteur a également écrite une sorte de spin-off où cette fois le personnage principal est un Arum, ennemi de nos protagonistes.

Une braise sous la cendre, tome 1 de Sabaa Tahir

une-braise-sous-la-cendre,-tome-1-640961

Editions : Pocket Jeunesse  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 28 Avril 2015 (VO) 15 Octobre 2015 (VF)  •  Nombres de pages : 525 pages  •  Prix : 18,90€


RÉSUMÉ

Laia est une esclave. Elias est un soldat. Aucun d’entre eux n’est libre.

Sous l’Empire Martial, la défiance est synonyme de mort. Ceux qui ne dédient pas leur sang et leur corps à l’Empereur risquent l’exécution des personnes qu’ils aiment et la destruction de tout ce qui leur est cher.

C’est dans ce monde brutal, inspiré de la Rome ancienne, que Laia vit avec ses grands-parents et son frère aîné. Sa famille survit comme elle peut dans les allées sombres et pauvres de l’Empire. Ils ne défient pas l’Empire. Ils ont vu ce qui arrive à ceux qui osent le faire.

Mais quand le frère de Laia est arrêté pour trahison, Laia doit prendre une décision. En échange d’aider les rebelles qui ont promis de secourir son frère, elle doit risquer sa propre vie pour jouer les espionne à l’intérieur même de la plus grande académie militaire de l’Empire.

Là-bas, Laia rencontre Elias, le soldat le plus doué de l’école – et secrètement, le plus réticent. Elias ne veut qu’une chose : se libérer de la tyrannie qu’il se doit d’appliquer de par sa formation. Lui et Laia réalisent rapidement que leurs destinées sont étroitement liées, et que leurs choix pourraient bien changer le sort même de l’Empire.

« La peur est ton ennemie seulement si tu acceptes qu’elle le soit. »
« Le champ de bataille est mon temple. La pointe de la lame est mon prêtre. La danse de la mort est ma prière. Le coup fatal est ma délivrance. »

MON AVIS

Pour être honnête, contrairement à beaucoup d’autres blogueurs, je n’avais pas du tout entendu parler de ce livre. J’ai simplement eu l’occasion de le voir dans la liste des sortis de ce mois-ci et il faut avouer que le résumé réussit facilement à nous convaincre. Deux jours après sa sortie alors que je l’avais enfin en ma possession, il était le seul livre que je voulais lire (alors que le second tome de ma saga favorite était sorti le même jour). Après réflexion je me rends compte que je n’ai pas dévoré ce livre en une ou deux journées comme j’en ai très souvent l’habitude. Mauvaise chose ? Je ne pense pas, l’additivité n’était pas présente comme dans certains livres en effet mais ça n’est pas pour autant que je n’ai pas adoré ma lecture.

Laia, vit avec ses grands-parents et son frère dans un empire divisé entre deux clans très opposés, les Martiaux et les Érudits. En tant qu’Érudits, ils sont limités sur beaucoup de choses. Le frère de Laia, comme beaucoup d’autres chaque jours, finit par être arrêté pour trahison. Non sans crainte, celle-ci est bien décidé à tout faire pour l’aider -il est désormais le dernier membre de sa famille en vie- même de se jeter dans le gueule du loup, ici nommé Blackcliff, une école aux allures très militaires ou sont formés dès l’age de 6 ans des Masks, soldats impitoyables de l’empire.

Intriguée par cet univers, par le déroulement de ce résumé (même si j’avoue que la couverture à bien aidée également), je me suis vite retrouvée dans un monde de violence et de guerre, univers que j’aime toujours énormément découvrir. Le point que j’ai le plus apprécié dans ce livre est très clairement la double-narration, élément clef selon moi car grâce à lui on se retrouve vraiment plongé dans l’univers, il nous permet vraiment de ne pas simplement être lecteur : entre Laia, Erudite mais également esclave et Elias, lui Martial et soldat, nous avons vraiment l’occasion d’explorer dans les détails les différents points de vus de façon égales malgré l’opposition.

J’ai aimé le fait qu’Elias soit souvent partagé, malgré ce qu’il dégage il est loin d’être sûr de lui dans certaines situations et pour lui le fait d’essayer de survivre est la seule chose qui puisse donner un sens à sa vie alors enfermé dans cette prison qu’est Blackcliff. Laia, elle, au début du livre est vraiment ce qu’on appelle une trouillarde, ne pensant que très rarement à ses actions présentes mais également futures, le fait de se retrouver à Blackcliff lui aura, sans aucune hésitation de ma part, forgé une partie d’elle car en sortant tout récemment de m’a lecture je peux dire que l’évolution est bien présente.

Après l’ambiance, l’évolution et la double narration, je ne pouvais pas passer au dessus d’un autre élément qui m’aura beaucoup surprise et donné le sourire au cours de ma lecture : toutes ces choses que je n’attendais pas. Elias est loin de n’être qu’un soldat, il a une place convoité dans cette école et c’est non sans mal qu’il l’a obtenu car il est loin d’être un élève comme les autres. Surveillé et oppressé, c’est également son passé et le fait qu’il est bien le seul à avoir un comportement humain entre les murs de Blackcliff qui m’aura fait éprouvé de très bonnes choses à son égare. Aussi, des épreuves se mettront sur sa route et j’étais loin de me rendre compte avant ou même au début de ma lecture de leur ampleur et des conséquences qu’elles pourraient avoir. Aussi, Laia est loin d’être une jeune fille innocente et destinée à être une héroïne de livre par le hasard, le secret sur sa famille m’aura vraiment épatée, je croyais vraiment que c’était juste un personnage qui allait se retrouver dans un sérieux pétrin à cause de sa peur et de sa fragilité. Vous êtes intrigués, j’en suis certaine. Parce qu’une braise sous la cendre est vraiment une dystopie à découvrir et à explorer.

3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_8_iKosfu3m


A SAVOIR

Le second tome sort le 28 Avril 2016 aux USA mais aucune date n’est prévue pour la France en ce moment. Si le rythme de parution est le même que pour le premier tome, il devrait sortir courant Octobre 2016.
Il existe un trailer pour ce premier tome : trailer.