Vampire Knight, tome 1 de Matsuri Hino

vampire-knight-tome-1-7971

   Editions : Panini    Genre : Shôjo        Date de parution : 14 Juin 2007 (VF)    Prix : 6,99€

Dans le collège Cross, étudiants humains et vampires cohabitent secrètement. Yuki, avec l’énigmatique Zero, doit s’assurer que cette cohabitation reste pacifiste et non dangeureuse. La jeune fille souhaite en effet un futur dans lequel Hommes et vampires puissent coexister sans se combattre. Une conviction dictée aussi par les sentiments qu’elle éprouve pour le noble Kaname Kuran, le chef charismatique des vampires du collège qui ne la laisse guère indifférente. Un garçon qui, dix ans auparavant, lui a sauvé la vie…

« Je ne sais pas pourquoi je l’approchais avec autant de précautions…
Peut être parce que j’avais peur que si je le brusquais, le garçon qui était là, devant moi, risquait de se briser en mille morceaux… »


MON AVIS 

Ce premier tome de Vampire Knight nous plonge immédiatement dans l’univers du manga. Pas d’introduction, tout est à découvrir au fil de notre lecture. J’ai trouvé ce tome un peu rapide mais c’est très sûrement car il faut bien définir certaines choses dès le début et donc il faut glisser beaucoup d’éléments dans ce premier tome. Par rapport à la date de sa parution au Japon, il y a dix ans de cela, les graphismes sont vraiment agréable. Très souvent les vieux graphismes me repoussent tandis qu’ici on voit bien que Matsuri Hino avait fait son possible pour donner du charme aux décors et personnages. Concernant l’univers, encore beaucoup à découvrir donc peu de choses à dire. Concernant les personnages, mis-à-part les trois principaux je ne peux pas vraiment vous parler des autres puisqu’ils ne sont pas au centre de ce tome-ci bien que j’ai pu noter à quel point les élèves de la Night Class sont bien dessiné. Ils ne sont pas l’élite pour rien. Kaname nous apparaît, lui, très mystérieux. On n’en sait pour le moment que très peu sur son personnage et on veux désespérément savoir si son attention pour Yuki, très niaise et enfantine, vient bien de leur passé commun d’ailleurs lié à Zero, notre troisième protagoniste qui semble cacher beaucoup de choses.

3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_6_hBNJPSFX

Publicités