Les anges déchus, tome 2 : Crescendo

Crescendo

Editions : MSK  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 19 Octobre 2010 (VO) 9 Mars 2011 (VF)  •  Nombres de pages : 377 pages  •  Prix : 17,30€


 RÉSUMÉ

Parfaite ? Ce n’est pas un terme que Nora utiliserait pour parler de sa vie. Il faut voir le bon côté des choses, cependant… On a bel et bien essayé de la tuer plusieurs fois, mais elle y a gagné un ange gardien aussi mystérieux qu’attirant : Patch. Malgré la tâche qui lui a été assignée, ce dernier est loin de se montrer angélique. Encore plus étrange qu’à son habitude (si c’est possible), il a même décidé de passer le plus clair de son temps avec la pire ennemie de Nora. Sans cette détestable attitude, Nora n’aurait même pas remarqué Scott Parnell, un vieil ami perdu de vue. En dépit de son amour pour Patch, Nora se rapproche de Scott, tout en sachant qu’il lui cache quelque chose. Pourquoi est-il de retour après tout ce temps ? Quel est ce tatouage qu’il tente de dissimuler ? Comme si son esprit n’était pas suffisamment embrumé, Nora voit ses rêves hantés par les images du meurtre de son père. Décidée à éclaircir les circonstances du drame, la jeune fille se jette au beau milieu de situations de plus en plus dangereuses. À force de recherches, elle découvrira que certains secrets doivent rester enfouis, car la vérité pourrait détruire tout ce en quoi elle a toujours cru.

« – Ne m’abandonne jamais.
– Tu es mienne, mon ange. Tu m’as pour l’éternité. »

 « – Je vais me prendre un cheeseburger, tu veux quelque chose ?
Patch, tout sourire : – Rien qui ne soit sur le menu…
 »


 MON AVIS

Je vous écrit cette chronique avec beaucoup de mal car je n’ai pas eu autant d’engouement dans ma lecture que j’en avais eu pendant celle du premier tome. Bien sûr, j’ai aimé en découvrir cette suite mais plus je réfléchis et plus je pense que Crescendo reste tout de même une petite déception pour ma part.

On continue donc de suivre notre chère Nora qui s’est montré un peu exaspérante à certains moments mais qu’on continue tout de même d’aimer ainsi que notre toujours aussi pétillante Vee et Patch, l’ange de notre vie qui se montrera plutôt effacé pendant ce tome pour mon plus grand malheur ce qui m’a d’ailleurs fait penser à Twilight. Dans le premier tome, nos deux protagonistes sont binômes en Chimie et dans le second Patch est plutôt absent ou du moins effacé.

Comme je le disais un peu plus haut, j’ai trouvé Nora quelque peu agaçante, son désir de toujours vouloir réponse à tout ne fais qu’empirer sa relation avec Patch. J’ai trouvé que malheureusement pas beaucoup de choses ne se passaient vraiment, on tourne beaucoup autour du même sujet mais ça n’empêche pas notre lecture d’être malgré tout captivante. Becca arrive à nous faire aimer ses personnages et ça on aime : Elle nous mène continuellement sur de fausses pistes, et tout comme Nora, ça ne fait qu’empirer notre curiosité et donc notre désir de poursuivre notre lecture. Plus j’y pense et plus je trouve que la manière d’écrire de Becca est coupable de notre additivité. Elle arrive à nous persuader que l’histoire pourrait être réelle car l’attitude et les réactions de ses personnages semblent vraiment réalistes et adaptés à l’age qu’elle leur donne !

Crescendo se conclue sur une fin qui m’a rendu dingue. Alors qu’on pense que tout va bien : BAM c’est la catastrophe, retournement de situation. Et c’est à ce moment là qu’on à une très grosse envie de courir jusqu’à notre librairie pour pouvoir avoir des réponses grâce à la suite.

Pour conclure ma chronique, j’ai trouvé que cette suite répond pas mal à nos questions et était plutôt réussi malgré certains points négatifs. Je l’ai bien apprécié, pas comme Hush Hush mais que voulez-vous ? Les premiers tomes sont souvent les meilleurs.

3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_8_iKosfu3m


A SAVOIR

La série Les anges déchus compte au total 4 tomes.
Tout les tomes sont sortis en VF chez Pocket.
Il existe un trailer pour ce second tome : trailer.
Publicités

Les anges déchus, tome 1 : Hush Hush de Becca Fitzpatrick

Hush,hush

Editions : MSK  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 13 Octobre 2009 (VO) 14 Avril 2010 (VF)  •  Nombres de pages : 355 pages  •  Prix : 17,30€


RÉSUMÉ

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d’un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

« – Et en plus tu sens bon, reprit Patch.
– Ça s’appelle «prendre une douche», répliquais-je sans tourner la tête.
Comme il ne répondait pas, je lui jetai un regard en coin.
-Tu sais : savon, shampoing, eau chaude.
-Toute nue. Oui, je connais le principe. »


 MON AVIS

Hush Hush est ce genre de livre dont on devient addicte dès les premières pages, ce genre de livre qu’on ne veut pas lâcher avant d’avoir lu le dernier mot, ce genre de livre ou a certains moment de notre vie on se rappelle de certains passages qui nous pousse a le relire !

J’ai aimé ce livre pour une raison vraiment banale, mais c’est ma raison, celle qui n’échouera jamais : le fait d’avoir créer des personnages géniaux ! Nora est cette fille banale qu’on aime forcement, elle réagit comme certaines aurait réagis, elle est loin d’être originale mais elle n’est pas ce personnage cliché qu’on ne peut supporter. Vee est ce genre de meilleure amie extravagante comme l’est Kat -un personnage d’Alice au Pays des Zombies-, elle est ce genre de personnage qui nous effraie car c’est vraiment un risque de la proposer, sois on aime sois on aime, j’ai aimé, qui voudrait se farcir la meilleure amie plate qui est plus un fardeau qu’autre chose dans un livre ? Jeunes filles, plus besoin de patienter, parlons bad boy, parlons Patch ! Tellement mystérieux, addictif, jouissif, qu’est ce que je l’ai aimé. Tout les mystère dont il est maître, son côté protecteur et adorable, ses cheveux noirs et ses yeux ténébreux : la recette du cliché mais qu’est ce qu’on aime ça !

Qui aurait cru que ce qui aillait basculer son petit monde était un simple cours de chimie, ou plutôt un simple binôme de chimie ; bon ok peut être pas simple, quand il est question de Patch rien est simple.

Puis a cette jolie somme on ajoute l’univers angélique, on aime en découvrir encore et encore sur ce sujet : comme le dirait ma très chère prof d’histoire QQCOQP ! Nous voulons en savoir toujours plus mais notre très chère Nora aussi, la curiosité est un vilain défaut et à ses risques et périples. Ajoutons l’écriture fluide et agréable, Becca Fitzpatrick sait nous mettre à l’aise dans notre lecture ! Et puis la couverture est juste magnifique, je suis sure que certaines l’achèterai sans même lire la quatrième de couverture.

Hush Hush est un véritable coup de cœur pour moi et annonce une très bonne saga.

→ LIVRE COUP DE CŒUR ←
3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh


A SAVOIR

 La série Les Anges Déchus compte au total 4 tomes alors qu’au départ l’auteur n’en avait prévu que 3.
 Tout les tomes sont sortis en VF chez Pocket.
 Il existe un trailer pour ce premier tome : trailer.

Lux, tome 1 : Obsidienne de Jennifer L. Armentrout

61ifnd9BofL

  Editions : J’ai Lu  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 01 Décembre 2011 (VO) 17 Septembre 2014 (VF)  •  Nombres de pages : 380 pages  •  Prix : 13,00€


RÉSUMÉ

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant ! Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon.

Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

« – Ash va te botter le cul, Daemon.
– Nan, elle l’aime trop pour faire ça. »

 MON AVIS

Lux est sûrement une saga dont vous avez déjà entendu parler, véritable carton aux Etats-Unis, l’auteur n’ayant pas décider de prendre pour comme héros des vampires ou loups-garous comme on en croise souvent dans ce genre de livre. Moi-même j’en avait beaucoup entendu parler mais ne me suis jamais vraiment lancer, pour la raison la plus idiote qui sois : le temps d’attente pour les prochains tomes. Obsidienne avait plus à un paquet de personnes et ça m’énervait vraiment de devoir attendre un an pour lire la suite, je ne comprends d’ailleurs pas les éditeurs d’attendre aussi longtemps pour les parutions VF, surtout que ces livres sont loin d’être des gros pavés… Mon attente n’aura pas servit à rien puisque que j’ai eu l’occasion de lire les deux premiers tomes d’affilés et j’ai tout simplement dévoré ce premier (et pas qu’une fois aha). C’est simple certes, mais très efficace et en premier lieu c’est grâce à la magnifique plume de Jennifer L. Armentrout, je ne me lasserais définitivement jamais de ces livres !

Pour commencer, je dirais que le résumé a bien fait son travail de part le fait qu’on ne nous dévoile pas immédiatement face à quelle espèce surnaturelle on se trouve, amen. Le livre a d’ailleurs mis beaucoup de page à nous dévoiler ce secret et j’ai trouvé ça très plaisant car on arrive tout de même mieux à se mettre à la place du personnage principal. Je dirais que l’histoire de la famille Black et de ses congénère est plutôt réussite, c’est simple mais comme dit plus haut efficace. Ce mélange d’action, de rebondissements, de secret accompagné à la romance m’aura beaucoup plus en tout cas.

Lux est une saga durant 5 tomes alors on a plutôt intérêt à bien aimer les personnages, heureusement Jennifer L. Armentrout a fait du bon boulot et nous a livré des personnages bien attachants. Je m’imaginais une Katy plutôt fragile (c’est l’habitude je crois) mais on m’a livré un personnage avec une plutôt bonne répartit, c’est surtout le fait qu’elle ne se laisse pas intimider qui m’as plut chez elle et accompagné de Dee je trouve qu’elles forment un bon duo et les moments qu’elles passaient à deux me donnaient toujours le sourire. Je crois qu’on m’a servi l’un de mes idéals masculin avec Daemon, j’ai tout aimé en lui en faite. En souhaitant protéger sa sœur il fait tout pour éloigner Kat et l’a faire éprouver de la rancœur envers lui, honnêtement il s’en sortait vraiment pas mal mais le fait que par moment il craque et le fait qu’il est des moment de faiblesse en se dévoilant m’a conquise au plus haut point. Il le fait lentement certes, au début seuls ces gestes le montrent mais ça évolue au fur et à mesure et j’ai trouvé ça très bien. Du coup je crois que vous vous doutez que le duo Kat / Daemon m’a littéralement conquise.. Pour finir, je voulais juste parler d’un point qui m’arrive très rarement mais que je juge important à noter : il y a eu ces moments ou pendant ma lecture j’étais Kat, mon cœur palpitait, mes expressions était très sûrement les mêmes qu’elle (j’étais elle quoi). Quand je le dit ça à l’air beaucoup moins crédible mais ça m’est arrivé beaucoup de fois dans ce livre que ce sois à ma première ou bien lors de mes relectures.

En conclusion, ce premier tome de la sage Lux est un parfait mélange d’action, de rebondissement, d’amour et de suspens et j’ai de fort espoir sur le fait que vous l’aimerais vous aussi.

→ LIVRE COUP DE CŒUR ←
3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh


A SAVOIR

 Aux Etats-Unis, la saga s’est terminée au bout de 5 tomes. Une préquel a été également publiée.
 Seulement 2 tomes sont parus en France et les éditeurs n’en sortent pour le moment qu’un par année.
 L’auteur a également écrite une sorte de spin-off où cette fois le personnage principal est un Arum, ennemi de nos protagonistes.

Reign, saison 1

reign_saison-2_episode-17_personnages_marie_francis_bash_series_and_you

2013 │Etats-Unis │22 éps. │42 mins.
Drame │Historique │Romance


RÉSUMÉ

1557, après avoir passé plusieurs années dans un couvent sur le Mont St Michel, Marie Stuart, 15 ans, Reine d’Ecosse depuis la mort de son père alors qu’elle n’avait que six jours, fait son entrée à la Cour de France où son futur mari, le Prince François, l’attend. Accompagnée de ses meilleures amies, Kenna, Greer, Aillie et Lola, qui sont aussi ses sujets, elle est bien décidée à embrasser sa destinée. Cependant, elle découvre que sa vie est constamment en danger : on essaie d’abord de l’empoisonner, puis de la violer. Des forces obscures et mystérieuses semblent même l’entourer…

« Lorsque vous êtes seule et misérable, rappelez-vous que c’était le moment où vous avez jeté votre bonheur loin. »
« Politique, trahisons, meurtres… Juste une autre journée à la Cour Française. »


 ACTEURS / PERSONNAGES PRINCIPAUX

Adelaide Kaine Mary Stuart                                  → Teen Wolf • American Nightmare
               Toby Regbo • François                               ‘               → //
               Torrance Coombs • Sebastian (Bash)           ‘      → //
               Megan FollowsCatherine de Medicis         ‘  ‘   → //
               Anna PopplewellLady Lola                          ‘        → Le Monde de Narnia
               Caitlin StaseyLady Kenna                                      → //
               Celina SindenGreer de Kinross                            → //
               Alan Van SprangHenri II                                          → Shadowhunters

MON AVIS

Reign est une série que j’ai complètement adoré, ma mère a adoré et ma grande sœur également. Cette série n’est pas faite pour les personnes férues d’histoire, de l’histoire de la France ou encore de Marie Stuart, si c’est le cas inutile de vous lancer. Pour vous, le rendu final ne sera que désastreux car cette série est loin de suivre des faits réels, certains des personnages n’ont jamais existé ainsi que certains événements. Cette série est plus un mélange d’histoire (dont énormément de choses fictives), ainsi que de belles robes et de décors se penchant beaucoup plus vers notre siècle et c’est bien pour celà que j’ai adoré. Comme vous aurez pu le comprendre, elle est plus une série pour jeunes qu’autre chose et vise un certain public qui ne cherche pas à s’attarder sur les différences entre les événements réels et ceux de la série.

Comme dit plus haut Reign est très loin d’être une série historique à proprement parler, si certains scénariste essaient de reconstruire l’histoire avec un grand H, ici c’était bel et bien volontaire qu’elle soit reconstruite avec un petit H. Les robes d’époques sont remises au goût du jour, les décors également et ces deux éléments ont fait survenir une grande polémique, pour ma part je ne comprends pas, cette série est produite par CW alors il ne fallait plus s’attendre à une série se penchant vers le publics adolescents voir jeunes adultes qu’une série purement historique. Les personnages s’expriment de façon polis bien que ce sois loin du language des années 1500. Aussi, le cour des événements est loin d’être le même que dans l’histoire réelle, François n’a pas de demi-frère et n’est pas mort très jeune, les complots et meurtres étaient loin d’être les même : et bien pour ma part j’ai complètement adoré ce côté là. Les scénaristes ne sont pas idiots, ils savent comment faire marcher une série. C’est vraiment très clair que cette série n’est pas faite pour tout le monde mais je pense que regarder le premier épisode permet fortement de juger si cette série nous plairas ou non.

J’ai beaucoup aimé les personnages, leurs différents caractères et l’alchimie qu’il y avait entre les acteurs. Si je ne devais citer qu’une actrice ainsi que son personnage ça serait sans hésitation la splendide Adelaide Kaine et son interprétation de notre jeune reine Mary. Au début naïve et futile, elle a réussi à faire évoluer son personnage au fil de cette saison avec brio tout en gardant cette grâce et ce charme. Accompagnée de Toby Regbo, j’ai adoré le duo Frary qui lui aussi a pris en maturité en même temps que les deux personnages. En tant que second lead, Bash aurait pu s’avérer beaucoup plus « dangereux » mais ça n’est pas pour autant que son personnage n’est pas bon, j’ai justement aimé cette bonté et cette loyauté mais il manquait cette petite étincelle pour réussir à pousser la balance de son côté. Avec ses trois personnages, nous avons donc une romance plutôt omniprésente pour mon plus grand plaisir, passant tout comme les personnages, de fleur-bleu à mature.

L’un des points que j’ai le plus aimé dans cette première saison est le fait qu’elle regorge de bons personnages. Mary et Francis ne sont pas les seuls personnages réussis, les dames d’honneurs de Mary ainsi que leurs petites histoires personnelles agrémentent le scénario bien que seule celle de Greer m’aura vraiment plu ! Je dois malheureusement en passer mais je ne peux pas ne pas vous parler de ce personnage si bien écrit qu’est la reine Catherine de Medicis interprété par cette chère Megan Follows, je pense qu’à elle seule, elle pourrait représenter Reign : complots, meurtres, secrets, vengeance et pouvoir.

La force de cette série est sans aucun doute le scénario. Pourquoi ? Parce que moi-même après avoir vu dix épisodes je me demandais bien ce qu’il pouvait arriver, et j’étais bien loin d’espérer tout ce que l’on m’a servi : des complots, des mystères ainsi que les conflits, de la guerre mêlés à beaucoup d’autres choses. Je me rends compte qu’il s’est passé tellement de choses dans cette série et je pense que c’est une bonne chose pour ce genre afin qu’elle ne tombe pas dans l’ennui.

Cette première saison m’aura vraiment beaucoup plus et ce que laisse présager la suivante ne fait que me rendre impatiente. Je crois que je vais devoir essayer de consommer cette série beaucoup plus lentement.

→ SÉRIE COUP DE CŒUR ←
3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_6_hBNJPSFX3229701755_0_8_iKosfu3m

A SAVOIR

 La seconde saison sort en France début Novembre tandis que la 1ère partie de la troisième est sorti début Octobre en Amérique.
Adelaïde Kane est connu pour avoir tenu le rôle de Cora dans Teen Wolf, une série MTV, durant une saison.

Une braise sous la cendre, tome 1 de Sabaa Tahir

une-braise-sous-la-cendre,-tome-1-640961

Editions : Pocket Jeunesse  •  Genre : Young Adult  •  Date de parution : 28 Avril 2015 (VO) 15 Octobre 2015 (VF)  •  Nombres de pages : 525 pages  •  Prix : 18,90€


RÉSUMÉ

Laia est une esclave. Elias est un soldat. Aucun d’entre eux n’est libre.

Sous l’Empire Martial, la défiance est synonyme de mort. Ceux qui ne dédient pas leur sang et leur corps à l’Empereur risquent l’exécution des personnes qu’ils aiment et la destruction de tout ce qui leur est cher.

C’est dans ce monde brutal, inspiré de la Rome ancienne, que Laia vit avec ses grands-parents et son frère aîné. Sa famille survit comme elle peut dans les allées sombres et pauvres de l’Empire. Ils ne défient pas l’Empire. Ils ont vu ce qui arrive à ceux qui osent le faire.

Mais quand le frère de Laia est arrêté pour trahison, Laia doit prendre une décision. En échange d’aider les rebelles qui ont promis de secourir son frère, elle doit risquer sa propre vie pour jouer les espionne à l’intérieur même de la plus grande académie militaire de l’Empire.

Là-bas, Laia rencontre Elias, le soldat le plus doué de l’école – et secrètement, le plus réticent. Elias ne veut qu’une chose : se libérer de la tyrannie qu’il se doit d’appliquer de par sa formation. Lui et Laia réalisent rapidement que leurs destinées sont étroitement liées, et que leurs choix pourraient bien changer le sort même de l’Empire.

« La peur est ton ennemie seulement si tu acceptes qu’elle le soit. »
« Le champ de bataille est mon temple. La pointe de la lame est mon prêtre. La danse de la mort est ma prière. Le coup fatal est ma délivrance. »

MON AVIS

Pour être honnête, contrairement à beaucoup d’autres blogueurs, je n’avais pas du tout entendu parler de ce livre. J’ai simplement eu l’occasion de le voir dans la liste des sortis de ce mois-ci et il faut avouer que le résumé réussit facilement à nous convaincre. Deux jours après sa sortie alors que je l’avais enfin en ma possession, il était le seul livre que je voulais lire (alors que le second tome de ma saga favorite était sorti le même jour). Après réflexion je me rends compte que je n’ai pas dévoré ce livre en une ou deux journées comme j’en ai très souvent l’habitude. Mauvaise chose ? Je ne pense pas, l’additivité n’était pas présente comme dans certains livres en effet mais ça n’est pas pour autant que je n’ai pas adoré ma lecture.

Laia, vit avec ses grands-parents et son frère dans un empire divisé entre deux clans très opposés, les Martiaux et les Érudits. En tant qu’Érudits, ils sont limités sur beaucoup de choses. Le frère de Laia, comme beaucoup d’autres chaque jours, finit par être arrêté pour trahison. Non sans crainte, celle-ci est bien décidé à tout faire pour l’aider -il est désormais le dernier membre de sa famille en vie- même de se jeter dans le gueule du loup, ici nommé Blackcliff, une école aux allures très militaires ou sont formés dès l’age de 6 ans des Masks, soldats impitoyables de l’empire.

Intriguée par cet univers, par le déroulement de ce résumé (même si j’avoue que la couverture à bien aidée également), je me suis vite retrouvée dans un monde de violence et de guerre, univers que j’aime toujours énormément découvrir. Le point que j’ai le plus apprécié dans ce livre est très clairement la double-narration, élément clef selon moi car grâce à lui on se retrouve vraiment plongé dans l’univers, il nous permet vraiment de ne pas simplement être lecteur : entre Laia, Erudite mais également esclave et Elias, lui Martial et soldat, nous avons vraiment l’occasion d’explorer dans les détails les différents points de vus de façon égales malgré l’opposition.

J’ai aimé le fait qu’Elias soit souvent partagé, malgré ce qu’il dégage il est loin d’être sûr de lui dans certaines situations et pour lui le fait d’essayer de survivre est la seule chose qui puisse donner un sens à sa vie alors enfermé dans cette prison qu’est Blackcliff. Laia, elle, au début du livre est vraiment ce qu’on appelle une trouillarde, ne pensant que très rarement à ses actions présentes mais également futures, le fait de se retrouver à Blackcliff lui aura, sans aucune hésitation de ma part, forgé une partie d’elle car en sortant tout récemment de m’a lecture je peux dire que l’évolution est bien présente.

Après l’ambiance, l’évolution et la double narration, je ne pouvais pas passer au dessus d’un autre élément qui m’aura beaucoup surprise et donné le sourire au cours de ma lecture : toutes ces choses que je n’attendais pas. Elias est loin de n’être qu’un soldat, il a une place convoité dans cette école et c’est non sans mal qu’il l’a obtenu car il est loin d’être un élève comme les autres. Surveillé et oppressé, c’est également son passé et le fait qu’il est bien le seul à avoir un comportement humain entre les murs de Blackcliff qui m’aura fait éprouvé de très bonnes choses à son égare. Aussi, des épreuves se mettront sur sa route et j’étais loin de me rendre compte avant ou même au début de ma lecture de leur ampleur et des conséquences qu’elles pourraient avoir. Aussi, Laia est loin d’être une jeune fille innocente et destinée à être une héroïne de livre par le hasard, le secret sur sa famille m’aura vraiment épatée, je croyais vraiment que c’était juste un personnage qui allait se retrouver dans un sérieux pétrin à cause de sa peur et de sa fragilité. Vous êtes intrigués, j’en suis certaine. Parce qu’une braise sous la cendre est vraiment une dystopie à découvrir et à explorer.

3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_8_iKosfu3m


A SAVOIR

Le second tome sort le 28 Avril 2016 aux USA mais aucune date n’est prévue pour la France en ce moment. Si le rythme de parution est le même que pour le premier tome, il devrait sortir courant Octobre 2016.
Il existe un trailer pour ce premier tome : trailer.

School 2015 : Who are you ?

35

2015│Corée│16 ép.│60 min.
Drame│Mystère│Romance│Ecole


RÉSUMÉ

Lee Eun Bi et  Lee Eun Byul sont deux filles qui se ressemblent menant des vies complètement différentes. L’une est la fille la plus populaire de son lycée et la seconde est la risée du sien. Lors d’un voyage scolaire, Eun Byul se rend dans la ville d’Eun Bi. Après avoir reçu des messages mystérieux, elle disparaît sans laisser de traces. Quand à Eun Bi, non seulement elle est injustement exclue de son lycée, mais elle se fait aussi humiliée par les filles de son école qui la tyrannisent. Suite à ces événements elle essaie de se suicider. Eun Bi est retrouvée, ayant une amnésie temporaire, elle se fait prendre pour Eun Byul. Sa vie commence donc en tant qu’Eun Byul.

« Tout va bien, tu peux être blessé, puisque tu n’as que 18 ans. »
« Je suis sûre qu’il y a quelqu’un dans ce monde qui pense à moi. »

ACTEURS / PERSONNAGES PRINCIPAUX

Kim So Hyun • Eun Bi / Eun Byul                → I Miss You • Ma Boy • I Hear Your Voice
                Nam Ju Hyeok • Han Yi An                            → Surplus Princess
                Sung Jae [BtoB] • Gong Tae Gwang          → Reply 1994 • Plus Nine Boy


MON AVIS

Les passages entre crochets sont des spoilers, surligne pour pouvoir les lire.

Celà fait deux mois que je m’impatiente à pouvoir vous rédiger mon avis sur le fameux School 2015 dont on aura beaucoup entendu parlé, me voilà et plus ravis que jamais !
 
Who are you ? School 2015 marque beaucoup de première fois pour moi : c’est la première fois que je regarde un drama de la série School (j’ai abandonné School 2013 au bout de quelques minutes, honte à moi), la première fois que je regarde un épisode en VOSTA trop impatiente pour attendre le lendemain (j’ai un niveau d’Anglais de collégienne s’il vous plaît), la première fois que je regarde la plupart des épisodes sortis deux fois de suite (bah oui faut bien réussir à tenir 5 jours sans épisodes) car oui ce drama est purement addictif et beaucoup auront pensé comme moi. Pas parfait certes (on est pas face à un Healer parfait dans le scénario, les personnages, le choix des acteurs ect.) mais pour moi le fait d’être parfait ou du moins presque ne fait pas tout. Pour moi regarder un drama avec de la passion, de s’y attacher, de se le regarder en mode commentateur (mon dieu si vous saviez toutes les expressions que j’ai pu sortir à certains moments) c’est la meilleure des choses que l’on puisse trouver dans un drama car haut delà de la perfection, il y a de l’attachement.
Parlons donc de ce drama qui regorge d’excellente choses. Premièrement, l’OST. Comment-vous dire que je n’ai jamais autant apprécier écouter des musiques de drama. Pourquoi ? Ils sont idéalement placés dans le drama mais vraiment. Ils ne sont pas soûlant à souhaits et répétitif tout au long du drama (Love is the moment, dédicace pour toi !) mais le mieux reste la diversité car on a pas deux ou trois mais bien huit musique aussi splendides les une que les autres et d’ailleurs Return et Reset mais aussi Love Song de mon amour de Sung Jae qui a joué son rôle à la perfection dans ce drama font partis de mon TOP OST. (mon record de lignes sur ma parlotte concernant l’OST est passé de 3 à 6 :applaudissement: ) Du coup je ne peux que vous conseiller d’aller immédiatement à la fin de l’article écouter toutes ces petites merveilles et part la même occasion découvrir quelques images du drama.
On suis donc le parcours d’Eun Bi, ayant pris la place de sa soeur. Rien qu’avec le résumé on pourrait penser que l’histoire serait un peu brouillon ect. mais pas du tout car on est face à un scénario rempli de bonne choses [L’histoire de la disparition d’Eun Byul / la mort de Jung Soo In/ la « mort » d’Eun Byul / les secrets / les mensonges et des tas d’autres choses.] et les réalisateurs ont su nous garder dans le réalisme car à certains moments on pourrait penser que le comment du pourquoi pourrait être peu crédible ou surréaliste [Lors de la réapparition d’Eun Byul, j’étais sceptique quand au fait de la raison de sa disparition et de sa pseudo mort, franchement je croyais qu’elle allait nous sortir un prétexte à deux balles mais au final tout a vraiment un lien] mais ils ont aussi su garder, supprimer des choses au bon moment.
 –
Niveau personnage on est vraiment très bien servi, que ce sois niveau personnage principal comme simples camarades. On aime Eun Bi, profondément, on éprouve beaucoup d’attachement envers elle, j’ai aimé la voir changer, la voir devenir plus forte chaque jour et sourire sincèrement. J’ai aimé Eun Byul dans les premiers épisodes d’une façon confuse, car on peux la voir normalement dès les premières minutes pour se rendre compte finalement qu’on est loin de la vérité sur beaucoup de chose sur elle et [j’ai finis par l’aimer avec beaucoup d’admiration car j’aime son personnage fort et ces manies/taquineries, certes autain mais mon dieu qu’est ce que ça change car ça lui donne une personnalité bien à elle. Quand elle remettait en place l’ennemi de sa sœur dans les dernier épisodes, c’était juste puissant ! J’ai également adoré les scènes vers la fin du drama avec sa sœur, dans la chambre en train de discuter avec une parfaite alchimie.] Et dire que ces deux personnages sont interprété par une seule et même personne qui a su me conquérir car Kim So Hyun est déjà une grande actrice, rien que dans ce drama elle aura su interpréter de beaucoup de facon Eun Bi et Eun Byul (Eun Bi, Eun Byul, Eun Byul qui se fait passer pour Eun Bi, Eun Bi qui se fait passer pour Eun Byul ect.) et on savait faire la différence, on savait qui était qui et rien que pour ça c’est juste extra ! Côté garçon contre toute attente je les ai tout les deux beaucoup aimé, d’une manière différente mais j’étais souvent partagée. D’un côté Yi Ahn que j’ai beaucoup aimé dès le début, énormément et je n’ai pas pu m’empêcher de garder cet attachement et d’aimer sa relation avec Eun Bi [J’avoue que le fait qu’il se passait quelque chose de fort entre Eun Byul et lui paraissait un peu hypocrite quand il a tout appris, mais honnêtement je le comprends sincèrement dans ses réactions.], j’ai aimé son lien avec la natation et je me suis vraiment attachée à lui et puis Tae Kwang (DFGHJDKLJHGFE), LA bonne surprise du drama. On découvre au tout début du drama un personnage immature, bizarre, quelque peu borné mais on est forcée d’aimer (à 200%) car on se retrouve face à un personnage à la chevelure blonde bornée et protecteur et c’était top ! Ces réactions, ses conneries et débilités mais sa tendresse également ont fait qu’à mes yeux [Lui et Eun Bi était fait, l’un pour l’autre malgrè la concurrence de Yi Ahn dans le drama mais aussi dans mon cœur.] Un bon souvenir du coté de ce personnage vraiment !
Rien que pour tout les éléments cité plus haut, ce drama est vraiment une perle mais en plus de ça on retrouve des personnages tous vraiment top. Du surdoué ne voulant pas décevoir sa mère qui ne cherche que la perfection, à l’amie tellement sympathique voulant montrer ses talents en passant par l’ennemi ne cherchant qu’à humilier et être aimé. Et dire que je n’ai passé que trois lignes pour vous en parler. Ils sont trop en faite, toute une classe, et découvrir des choses sur eux était vraiment cool.
Quand au dernier épisode j’ai carrément adoré, trop de révélations ect. (FVGBHNJDKLKEJ) [Et puis le fait qu’il y ai un 6 mois plus tard, mon dieu qu’elle bonne idée. Lorsqu’on voit Eun Bi arriver dans le classe et qu’elle dit qu’elle s’appelle Go Eun Bi, OH MY FUCKING GOD J’EN ETAIS ARCHI SURE AHGZHAIDOIHFGEH qu’elle allait dire GO Eun Bi.][Lors de sa rencontre avec Tae Kwang sur le toit et qu’elle le frappe à la tête avec l’air d’Eun Byul, comment ça l’a perturbé j’étais morte de rire, franchement ça m’a laissé un de ces sourires.] En faite du début à la fin je suis restée addicte ! Je ne suis vraiment pas restée sur ma fin ce que je craignais énormément, [On peut voir que chaque personnage a un bel avenir, ce qui peut paraître clichée certes, mais pas avec ce drama, en tout cas il ne m’as pas laissé cette impression et j’étais vraiment heureuse qu’ils n’aient pas abandonné certaines choses comme le fait que l’amie d’Eun Byul fasse des photoshoot alors qu’on avaient pas vraiment eu de nouvelles à propos de ça ect.]
Dans beaucoup d’aspects School 2015 est une perle à mes yeux et il sera toujours en train de m’attendre chaudement dans mon ordinateur pour pouvoir le revoir, pour pouvoir revoir la bouille de Tae Kwang, pour voir Yi Ahn et son père savourer leur délicieux repas, pour entendre un divin OST, pour suivre une héroïne attendrissante.
→ DRAMA COUP DE CŒUR ←
3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_4_q80WSAsh3229701755_0_6_hBNJPSFX